jean-marc savary éditeur
Actualités

FESTIVAL DU LIVRE DE MOUANS-SARTOUX

6 oct. 2017
FESTIVAL DU LIVRE DE MOUANS-SARTOUX

Retrouvez nos écrivains en signature sur notre stand dans le pavillon littérature !

Du 6 au 8 octobre 2017, Festival du livre de Mouans-Sartoux.

50 000 visiteurs attendus !

BERTRAND ACQUIN

9 fév. 2015
BERTRAND ACQUIN

Philosophe, écrivain, polémiste, universitaire et homme d’affaires, Bertrand Acquin vient de poser la pointe de l’orteil sur la ligne de départ vers le troisième âge, après avoir parcouru «super-activement» la planète. Maintenant affranchi des contingences de cette course consumante, il a enfin pu devenir «activement passif», ce qui a permis à son troisième oeil et à sa troisième oreille d’affiner leur perception afin de mieux baliser sa route ascensionnelle de retour. Il en fournit les principaux signes de pistes aux mendiants d’infini.

JEAN-FRANCOIS BLONDEL

7 fév. 2015
JEAN-FRANCOIS BLONDEL

 Passionné depuis longtemps par l'histoire des métiers, par leur organisation (corporations, confréries) et aux initiations de métier (compagnonnage), il est, entre autre, l'auteur d'une "Encyclopédie du Compagnonnage" .
Il publie son premier roman.

FRANCIS BAUX

7 fév. 2015
FRANCIS BAUX

Républicain avant tout, passionné par la littérature
, il se ressent humaniste et citoyen du monde. Outre la littérature, la photographie l’accompagne depuis toujours pour saisir à sa manière, un peu comme Doisneau, des instants de vie.
Pour le reste, tous les jours il dit "gracias a la vida" puisqu'il parle l'espagnol et croit toujours au bonheur.

JOE BOUSQUET

6 fév. 2015
JOE BOUSQUET
 
Joë Bousquet, né à Narbonne (Aude) le 19 mars 1897 et mort à Carcassonne (Aude) le 28 septembre 1950, est un poète et écrivain français.
Pendant la Première Guerre mondiale, le 27 mai 1918, âgé de 21 ans, il est grièvement blessé lors du combat de Vailly : il est atteint à la colonne vertébrale par une balle allemande. Paralysé à hauteur des pectoraux, il perd l'usage de ses membres inférieurs. Il demeurera alité le reste de sa vie, au 53 rue de Verdun à Carcassonne, dans une chambre dont les volets seront fermés en permanence.
Avec ses amis François-Paul Alibert, Ferdinand Alquié, Claude-Louis Estève et René Nelli, il fonde en 1928 la revue Chantiers.
 
Dans les années 1940, la revue Les Cahiers du Sud le charge d'un Cabinet de lectures, dont il s'occupe avec Francine Bloch, premier chroniqueur principal de la revue.
 
Il est en relation épistolaire avec de nombreux écrivains et artistes dont Paul Éluard, Max Ernst et Jean Paulhan.  Il laisse une œuvre poétique considérable.
 
Une rue porte son nom à Carcassonne et à Narbonne, ainsi qu'à Labastide-Saint-Georges (Tarn) et à La Palme (Aude), où il aimait passer des vacances chez ses grands-parents. Une place porte également son nom à Villalier (Aude).
 
 

JACQUELINE BOYE

5 fév. 2015
JACQUELINE BOYE

Après une carrière d'infirmière bien remplie, jacqueline Boyé a choisi l'écriture. Elle a rédigé plusieurs romans puis une biographie de son père le Docteur Boyé ce qui lui a permis de découvrir le difficile métier d'écrivain auquel elle a pris goût.